Frédéric Moutoussamy

Capteur de mémoire

Photographe

 

Tirages D’art

tirages limités EN 10EX

 

 

Portraits

Shooting privé pour particuliers et proffessionnels

Découvrez nos différents formules

 

 

LES PARTENAIRES

Ils ont fait confiance à STUDIO 3

 

 

 

DECOUVERTES

TIRAGE LIMITÉS EN 10 EX

 

 

Contact

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Contactez-nous

A l’âge de quinze ans, Frédéric Moutoussamy fait ses premiers pas dans la photographie, tout d’abord en tant qu’assistant photographe au sein du studio H.Baranger. Quatre années durant, Il apprend les techniques de prise de vue d’architecture, aérienne et découvre la magie du laboratoire argentique.

Vers 1980, les rencontres amènent Frédéric à plonger dans le monde de presse. Pendant près de dix ans, il travail pour des groupes de presse.
Au terme de ces années, l’œil fatigué, le cache sur l’objectif et le boîtier dans le placard, Frédéric décide de revenir au calme des laboratoires photo. Il s’agit désormais pour Frédéric de donner vie aux images d’autres photographes avec son œil de tireur argentique.
Avec les débuts de la photographie numérique, bon nombre de laboratoires argentiques sont amenés à fermer. Certains professionnels de la photographie se reconvertissent. C’est le cas de Frédéric qui se lance dans l’informatique. L’appareil toujours rangé et la tête dorénavant hors des chambres noires, Frédéric abandonne toute activité en rapport à l’image, et inconscient il rentre dans une spirale de production virtuelle ce qui le fait sombrer.

Trois mois chez les moines Bönpo

Un soir de novembre 2009, j’errais avec ma solitude dans Paris entre la place des Ternes et la porte Maillot . Au loin j’aperçois un moine avec une robe de couleur bordeaux, j’hâte mon pas dans l’espoir que ce soit un moine bouddhiste mais j’étais loin d’imaginer un visage européen : »Yungdrung Tenzin, je suis moine Bönpo ». Nous faisons alors connaissance et rapidement une réelle sympathie s’installe entre nous.